Michou d'Auber
1 7 4
4

Michou d'Auber

Fr. 2007. Chronique de Thomas Gilou avec Gérard Depardieu, Nathalie Baye, Samy Seghir. Au début des années 1960, un jeune Parisien d'origine algérienne et musulman est placé chez un couple de provinciaux catholiques, où il doit camoufler sa véritable identité. Récit empreint de nostalgie inspiré de faits vécus et historiques. Personnages colorés et attachants. Réalisation appliquée. Interprètes de talent. (sortie en salle: 2 novembre 2007)

Général Général

Genre : Chronique
Durée : 127 min.
Réalisation : Thomas Gilou
Scénario :
Photographie : Robert Alazraki
Musique : Alexandre Desplat
Montage : Francine Sandberg

Au début des années 1960, un jeune Parisien d'origine algérienne et de confession musulmane est placé chez un couple de provinciaux catholiques. Alors que la Guerre d'Algérie divise la France, le gamin doit camoufler sa véritable identité.

L’avis de Mediafilm

Derrière le petit Michou se cache le scénariste Messaoud Hattou. Son enfance a inspiré à Thomas Gilou (LA VÉRITÉ SI JE MENS) ce film candide et nostalgique comme un album de famille. Samy Seghir fait montre d'une belle assurance dans le rôle-titre, aux côtés des toujours solides Gérard Depardieu et Nathalie Baye.

Revue de presse

L'Enfance déracinée

En voyant le film, on pense (...) au GRAND CHEMIN, au VIEIL HOMME ET L'ENFANT (...). On y retrouve la même thématique, le même humour tragi-comique, le même humanisme. (...) Le petit Samy Seghir (...) est criant de vérité. Nathalie Baye démontre encore une fois la finesse de son jeu (...). Quant à Gérard Depardieu, il est (...) magnifique d'authenticité, de drôlerie et d'humanité.

Un Film mitonné à l'ancienne

L’esprit bon enfant l’emporte, non sans honneur, avec la métamorphose plaisante du rigide Georges en champion de la tolérance. Depardieu sait rendre attachant cet homme (...), rejetant à l’arrière-plan le personnage de Gisèle, interprété avec l’effacement qu’il convient par Nathalie Baye. L’émotion est prévisible, calculée évidemment, mais honnête.

Label pur mélo

À sujet sensible, traitement sentimental: c'est l'option retenue ici par Thomas Gilou (...) pour traiter de l'intégration. (...) Teint en blond, le petit Messaoud, rebaptisé Michel, puis Michou, s'initie à la France profonde et catholique du général de Gaulle... Une découverte du terroir émaillée de clichés desservant cruellement ce mélo, par ailleurs bien interprété.

Accommodements raisonnables

Avec ses airs de cinéma de papa, cette gentille comédie dramatique traite d'un sujet grave peu exploité au cinéma sans jamais jouer la carte de la nostalgie ni tomber dans le pathos. Fourmillant de clins d'oeil politiques, l'ensemble s'avère assez touchant quoique plutôt convenu dans sa facture.

Fouillis d'intrigues secondaires

(...) construit autour des souvenirs d’enfance du coscénariste Messaoud Hattou, MICHOU D'AUBER annonçait un film intéressant, avec cette prémisse et le jeu inspiré du gamin (...). Sauf qu’au bout d’une heure, le film (...) prend l’eau de partout, en raison d’intrigues secondaires inintéressantes, et le jeu plus ou moins convaincant du tandem Depardieu-Baye.

Du Coran à la Bible: mode d'emploi

Même si tout cela sent parfois la guimauve trop sucrée autour d'un bon feu de camp, MICHOU D'AUBER célèbre la grandeur d'un pays aussi borné que généreux, aussi «multiculturel» que coincé dans la dualité béret-baguette. (...) pour tous ceux qui veulent (...) être servis en bons sentiments, MICHOU D'AUBER est sur ce point d'une générosité débordante.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Favorite, La La Favorite
Mediafilm

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.


Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!