Geronimo
1 7 3
3

Geronimo

Fr. 2014. Drame de Tony Gatlif avec Céline Sallette, Rachid Yous, Nailia Harzoune. Une éducatrice spécialisée tente d'apaiser les tensions qui éclatent lorsqu'une adolescente d'origine turque fuit un mariage forcé pour aller retrouver son amoureux gitan. Éblouissante version tzigane de "Roméo et Juliette". Bonne progression dramatique. Caméra agile et nerveuse. Numéros musicaux bien intégrés. Interprétation fougueuse et touchante. (sortie en salle: 7 novembre 2014)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Genre : Drame
Durée : 104 min.
Réalisation : Tony Gatlif
Scénario :
Photographie : Patrick Ghiringhelli
Musique : Delphine Mantoulet
Tony Gatlif
Valentin Dahmani
Montage : Monique Dartonne
Pays : France
Distributeur : Axia Films
Interprètes : Céline Sallette
Rachid Yous
Nailia Harzoune
David Murgia
Vincent Heneine
Aksel Ustun
Récompenses

Dans une banlieue défavorisée du Sud de la France, une éducatrice spécialisée tente d'apaiser les tensions qui éclatent lorsqu'une adolescente d'origine turque fuit un mariage forcé pour aller retrouver son amoureux, un jeune gitan.

L’avis de Mediafilm

Cette éblouissante version tzigane de "Roméo et Juliette" par Tony Gatlif (GADJO DILO) nous plonge dans un monde résolument moderne et urbain, au fil d'un récit dont la tension dramatique va crescendo. Filmés avec une caméra agile et nerveuse, les numéros de danse et de chant sont bien intégrés à l'action. Enfin, les interprètes sont fougueux et touchants.

Revue de presse

Geronimo, pure héroïne

Peuplé de jeunes au bord de l'embrasement, guidé par la rage, GERONIMO sent bon le Sud et la zone avec ses parkings incendiés de tags, ses cités sous pression et, bien sûr, ses séquences follement lyriques, chantées et dansées entre flamenco et hip-hop. Au centre de cette énergie contagieuse, (...) Céline Sallette resplendit, assure grave et prend des risques.

Notre-Dame-des-Gitans

GERONIMO, une fable moderne et bigarrée, (...) confirme l’amour indéfectible de l’auteur pour la culture tzigane. (...) S’y trouvent réunis tous les éléments qui font le charme [de son] cinéma: (...) la musique enivrante, la tentation du réalisme magique, la palette colorée, le mouvement, l’énergie brute, etc.

Un Roméo et Juliette aux couleurs du flamenco

Visage taillé à la serpe, longs yeux fendus dans le bleu de la mer, infiniment fragile et tellement forte: c'est Céline Sallette. (...) La caméra fuse et vole, le charivari électrisant vire au western urbain, mais on ne voit qu'elle. Merveilleuse actrice, sacré réalisateur.

Le WEST SIDE STORY de Tony Gatlif

Comme toujours chez le cinéaste, certaines scènes sont époustouflantes. (...) D'autres séquences auraient gagné à être resserrées... Mais, dans le paysage souvent formaté du cinéma français, la fougue de Gatlif, sa liberté et sa croyance dans la mixité (entre images et musiques, entre communautés) font du bien.

L'Amour interdit de Nil et Lucky

Avec ce nouveau film, [Gatlif] réalise un WEST SIDE STORY où les affrontements prennent la forme de «battles» musicales: clan contre clan, on se fait d’abord face par les notes, le chant et la danse - même si les couteaux ne sont pas loin. (...) Ombrageuse et lumineuse, Céline Sallette interprète magistralement l’éducatrice de rue charismatique.

«Geronimo» et Juliette

Pour GERONIMO, Tony Gatlif a repris cette fusion entre bruits de la vie et musique qui faisait la puissance de (...) VENGO. À la musique, à la tragédie des jeunes amants contrariés, il faut ajouter la danse. À l’exception de Céline Sallette et de Sergi Lopez, (...) les acteurs n’en sont pas, plutôt des acrobates et des chorégraphes des rues.

Le Sang faux

Le film entend dénoncer (...) l’équivalente sottise entropique de ces règlements de comptes. (...) On a quand même les plus grandes difficultés à se sentir (...) concernés par ce microcosme mi-social mi-stylisé. (...) L’usage constant de la caméra à l’épaule produit le faux souffle court du film que des acteurs approximatifs (...) accusent par la maladresse de leur phrasé.

Vertige de l'amour

[La] mise en scène survoltée, toujours en mouvement, répond (...) à la vivacité d'une génération constamment stimulée par un flot d'images et de données. Une telle approche comporte toutefois un revers. À force de se vautrer dans le vertige, il devient bien difficile de maintenir une ligne directrice et d'éviter les excès. À cet égard, GERONIMO n'en manque pas.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Favorite, La La Favorite
Mediafilm

Irl. 2018. Drame historique de Yorgos Lanthimos avec Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone. Classement: 13 ans +.


Au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne, une jeune noble déchue dispute à sa cousine son statut de favorite auprès de la vulnérable et influençable reine Anne. Leur rivalité est exacerbée par les jeux de coulisses opposant le premier ministre et le chef de l'opposition.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!